mardi 17 janvier 2017

LES ETAPES DU DEUIL


Vivre la perte d’un être cher entraine inévitablement un cheminement de deuil composé de plusieurs étapes indispensables pour avancer vers l’apaisement.


On le sait maintenant, « faire son deuil » est une nécessité pour ceux qui restent dans le chagrin d’une perte.



Selon les psychologues ou psychiatres, il existerai 6 différentes phases du deuil ; le choc, le déni, la colère, la tristesse ou dépression, l’acceptation et la reconstruction.





1- Le Choc ; C’est l’étape la plus courte. Elle annonce la nouvelle, la rupture, le décès. Elle laisse la personne dans un état de sidération, d'incompréhension.


2- Le Déni ; C’est la phase du refus. On ne veut pas croire à l’information et on utilise même des arguments pour contester cet événement. C'est une réaction d'auto-défense. Certaines personnes restent volontairement dans cet état pour ne pas à avoir à affronter le manque de l'absence.


3- La Colère ; C’est l’étape de la révolte contre tout et tous. Des tas d’émotions s’entrechoquent, les reproches, les remords, les ressentiments, le dégoût… Cette période peut durer plus ou moins longtemps.



4- La Tristesse/Dépression ; Cet état de désespérance peut se transformer en dépression. Cette phase est marquée par une profonde souffrance. L’endeuillé n’a plus goût à rien. Il a l’impression de ne pas sortir de cet état. 



5-L’Acceptation ; La personne comprend et accepte la réalité de la perte. Il essai de garder les bons moments. Il reprend doucement confiance en lui et essai d’entrevoir l’avenir moins sombre. 



6- La Reconstruction ; La personne endeuillée repousse ses limites et découvre de nouvelles ressources lui permettant de se reconstruire progressivement de cette perte. Elle peut même se trouver transformée de cette perte et même voir la vie différemment. 


Le temps du deuil dépend de la nature de la perte et du mental de la personne qui vit ce drame. Il n’y a pas de temps fixé pour gérer, digérer un deuil. Il peut prendre un an, dix ans ou toute une vie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire